5/17/2018

Frankestein

Tu poses les mots morts
sur la table de dissection 
le parapluie parfum de pluie
avec la beauté de lilas gris
d'un rendez-vous manqué
la machine à coudre 
 roulette usée des jours
dans la cuisine propre
et les chevilles de ta grand-mère
tout ce qui vit sent quelque chose
fou fortuit comme foudre
tu insuffles dans la nuit
une odeur 
pour chaque mot

Aucun commentaire: