5/24/2017

Reflet

 

En un instant il n'y a plus
que la verdure bouillonnante
du soleil dans les feuillages
et l'on s'aperçoit soudain
dans l'ombre agitée d'ambre
avec le soupçon supplémentaire
de chaleur nécessaire
pour s'aimer
un tout petit peu mieux

1 commentaire:

misquette a dit…

Te lire et ça va tout de suite mieux.