2/23/2017

Seulement voilà


 

Seulement voilà, il y a des cauchemars qu'aucun aspirateur n'aspire, la peau se décroche difficilement des os, on communique parce qu'on ne peut pas communier, parfois la pluie ne lave rien, la terre est un vestige, on pense mal le ventre vide et on pense mal le ventre plein, chaque victoire nous condamne à perdre, deux absences ne font pas une présence, il arrive que le malheur soit agréable et le bonheur désagréable, les enfants naissent dans le sang, l'espace contient le rien mais rien ne contient l'espace et la fin n'en finit pas de finir...